Vous êtes la directrice d’OPenIG qui participe activement à l’animation de l’ART Occitanie. Qu’est-ce qui motive l’engagement de votre structure dans Theia ?

Anne Fromage-Mariette : OPenIG est l’association loi 1901 qui, en Occitanie, porte la plateforme régionale d’information géographique. Nos adhérents sont issus pour deux tiers des collectivités et intercommunalités. Le reste est composé d’organismes de recherche, d’organismes privés (start-ups ou grandes entreprises), de parcs naturels, d’associations, voire de personnes physiques. Ces adhérents très variés partagent un intérêt pour l’information géographique au sens large. Ils attendent de l’aide pour accéder aux données (des données classiques de l’IGN jusqu’aux données satellitaires), mais aussi de l’expertise à la fois des six salariés d’OPenIG et des autres adhérents de l’association. Ces échanges se font au sein de groupes de travail qui peuvent porter autant sur la veille de solutions thématiques que sur de l’accompagnement technique. C’est notamment durant les phases de veille que la sensibilisation aux solutions satellitaires et aux avancées de la recherche est possible. OPenIG a la chance d’être hébergée à la Maison de la télédétection à Montpellier et de baigner dans un très riche écosystème de chercheurs, de doctorants, de post-docs et ingénieurs qui lui permet de faire facilement ce pont.

Le projet associatif d’OPenIG 2019-2023 s’organise autour de six grands axes. Deux – l’accompagnement de projets ainsi que la formation et la sensibilisation des adhérents – sont particulièrement compatibles avec l’animation de l’ART Occitanie. Un partenariat avec le Cnes nous donne des moyens supplémentaires pour renforcer notre participation à cette animation en 2020 et en 2021. Un des moments forts de cet engagement sera l’organisation de l’AppSpace 2020 – les produits du spatial au service des territoires – le 17 septembre au Corum de Montpellier.

appspace2020
Découvrez le programme et inscrivez vous à la journée du 17 septembre 2020
https://tools.openig.org/appspace/index.php

Une question récurrente des collectivités territoriales est de bien comprendre quoi attendre de la recherche et des entreprises en matière de satellitaire. Comment OPenIG définit-elle son rôle de médiation entre ces acteurs ?

Anne Fromage-Mariette : Ces trois pôles recouvrent une grande diversité d’acteurs et de besoins. Dans de grandes collectivités, on peut avoir un spécialiste des produits satellitaires  ; aucun dans d’autres. OPenIG travaille d’abord à diffuser les connaissances. Notre site Internet met en avant les produits que nous pensons les plus pertinents et faciles à mettre en œuvre ; il proposera prochainement un accompagnement (tutoriel, critères de choix etc.) et valorisera des exemples concrets de mise en œuvre. En retour, OPenIG transmet les besoins et les expériences de terrain vers les producteurs de données nationaux et les chercheurs. Notre infrastructure de données peut également diffuser des produits tests afin que des adhérents puissent donner leurs retours positifs ou négatifs. Elle met aussi en avant des travaux de chercheurs pour les faire connaitre et susciter des envies et l’expression de besoins plus précis. OPenIG a contribué à la production de plusieurs thèses dont les résultats sont actuellement opérationnels.

Quels sont pour vous les enjeux du satellitaire aujourd’hui et le rôle de Theia dans ce contexte ?

Anne Fromage-Mariette : L’animation et la médiation sont des outils-clés pour la diffusion des usages du spatial, mais qui manquent souvent de moyens humains et financiers. Il n’y a malheureusement pas tant de personnes en France qui sont au courant de ce qui se fait dans les CES de Theia. Le produit Theia Occupation du Sol, par exemple, peut répondre pour un coût réduit à certains besoins (en complément de ceux couverts par les occupations du sol issues de photos aériennes) mais il reste à accompagner la prise en main de ce type de produits par un SIGiste moyen. Et il reste de nombreux besoins des utilisateurs dans les collectivités qui ne sont pas couverts par des produits accessibles. De grands chantiers en perspective.

Anne Fromage-Mariette
OpenIG
www.openig.org

Aller plus loin

Lire le nouveau Bulletin

>>> Télécharger le .pdf en version impression
>>> Lire le Bulletin sur Calaméo
>>> Retrouver les numéros précédents.