Afin de définir avec la communauté scientifique nationale les orientations à moyen terme des programmes scientifiques spatiaux français, le CNES organise en Octobre 2019 un séminaire de prospective qui couvrira tous les domaines de la recherche scientifique spatiale, à savoir :

SCIENCES DE L’UNIVERS :

– Physique fondamentale, gravitation, astroparticules,

– Astronomie et astrophysique, y compris cosmologie, physique stellaire

– Soleil, héliosphère, relations Soleil – Terre, magnétosphères terrestre et planétaires,

– Planètes et petits corps du système solaire,

– Astro / exobiologie et protection planétaire et planètes extrasolaires,

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA MATIERE :

– Sciences de la vie dans l’espace,

– Sciences de la matière en micropesanteur.

TERRE, ENVIRONNEMENT, CLIMAT

– Chimie atmosphérique et atmosphère moyenne,

– Météorologie et climat,

– Océanographie physique, biosphère océanique, cryosphère,

– Etude des surfaces continentales, y compris hydrologie et biosphère,

– Géophysique interne, géodynamique, géodésie et étude de la Terre solide.

 

Pour engager cette réflexion prospective et préparer les travaux du séminaire d’Octobre 2019, le CNES publie le présent appel à contributions, destiné à identifier :

  • Les futures missions ou expériences spatiales répondant aux besoins et aux priorités de la communauté scientifique nationale.
  • Les évolutions à envisager sur l’organisation des activités.
Cet appel à contribution est entièrement ouvert sans priorité affichée ni au niveau des thèmes scientifiques ni des solutions techniques matérielles ou logicielles. Les aspects

trans-thématiques, par exemple les synergies Sciences de la Terre – Sciences de l’Univers en matière de techniques instrumentales, pourront être utilement soulignés. De

même, ces propositions pourront faire émerger des questions à l’interface entre plusieurs thématiques (par exemple santé – environnement, adaptation au changement

global …).

 

Laisser un commentaire