Présentation

Le Centre d’Expertise Scientifique Changements et santé des forêts tempérées regroupe des ingénieurs, des chercheurs et des acteurs du secteur forestier, issus de l’ONF, du CNPF, du DSF, de l’IGN, du CNES, des UMR TETIS, CESBIO et Dynafor, le laboratoire LBLGC, et bien d’autres équipes de recherche.

Ces acteurs développent et mettent en œuvre des méthodes et outils s’appuyant sur les données de télédétection pour améliorer les suivis sylvicole et sylvo-sanitaire et la gestion durable des forêts tempérées, dans un contexte où les facteurs de pression sur ces écosystèmes sont de plus en plus nombreux en France, en Europe, et à travers le monde.

Mieux suivre les changements s’opérant dans les forêts tempérées

Les forêts tempérées subissent les effets des changements globaux de manière directe (stress hydrique et thermique, invasion biologique) et indirecte (attaques d’insectes, champignons, incendies…). Ces facteurs causent l’explosion de nombreux problèmes sanitaires touchant une variété d’espèces de résineux et feuillus et une surmortalité importante. En France, les attaques de scolytes touchent actuellement les épicéas et les sapins sur un large quart nord-est de la France depuis 2018, à la suite de fortes périodes de sécheresse. Cette crise sanitaire a un impact important sur la filière forêt-bois, avec des conséquences environnementales, économiques et sociales. Ailleurs, de nombreux problèmes sanitaires comme l’encre du châtaignier, le sphaeropsis des pins et le nématode du pin, font l’objet d’une surveillance accrue dans les massifs forestiers, en raison de leur présence avérée ou afin de prévenir un risque important d’introduction.

La combinaison d’observations sur le terrain et de données d’observation de la Terre par télédétection permet d’envisager des solutions opérationnelles répondant au besoin de surveillance sur l’ensemble du territoire de multiples problèmes sanitaires, par la production de cartographies aux échelles locale et régionale, avec une mise à jour fréquente, ajustable en fonction des problèmes sanitaires (mensuelle / annuelle). Les méthodes associées contribueront à évaluer les surfaces et volumes de bois touchés, à étudier la dynamique et, si possible, à prévenir la propagation des problèmes sanitaires par une détection précoce.

Objectifs

Le CES ‘Changements et santé des forêts tempérées’ a pour objectifs de :

1- Fédérer le domaine de la recherche et les acteurs du domaine forestier de la forêt (offices & établissement publics, services du ministère chargé des forêts) afin de proposer des méthodes et produits issus de l’analyse de données de télédétection permettant d’améliorer le suivi opérationnel de l’état sanitaire des forêts tempérées françaises et européennes.

2- Répondre aux besoins des services de l’Etat et des acteurs de la gestion forestière.

3- Renforcer les collaborations interdisciplinaires entre les experts en télédétection et les acteurs du domaine forestier afin de favoriser l’échange d’expertises et de données nécessaires à la calibration des modèles de prédiction.

4- Aider à la réflexion sur un suivi de l’état sanitaire des forêts métropolitaines intégrant les capacités de l’observation spatiale et les dispositifs d’observation de terrain déjà existants et / ou à conforter.

Produits et outils proposés

Plusieurs produits à valeur ajoutée seront proposés par le CES :

  • Cartes de dégâts dus aux scolytes de l’épicéa et du sapin touchant le quart nord-est de la France depuis 2018.
    Ce produit est issu d’une méthodologie développée par l’UMR TETIS dans le cadre du projet ‘Santé des Forêts’ (DSF, DGPE, INRAE TETIS, ONF, CNPF). L’environnement technique du CES et de THEIA favorisera la continuité de développement et la maintenance de la méthode actuellement mise en place. La production des cartes à rythme annuel et saisonnier pourra aussi être assurée dans le cadre de collaborations avec le CNES et le pôle THEIA.
Résultats du suivi des dégâts dus au scolyte de l’épicéa,
présentés par Jean-Baptiste Féret à l’atelier Theia Les utilisations de la télédétection pour la forêt
  • fordead, un package python pour la détection d’anomalies de végétation à partir d’images SENTINEL-2
  • Cartes de coupes rases produites par l’UMR TETIS.
  • Masque ‘Forêt THRS’ produit par l’UMR TETIS, issu de l’analyse par apprentissage profond de données d’observation THRS (couverture SPOT nationale)

Contacts

Jean-Baptiste Féret
INRAE | TETIS
@JB.Feret

Thierry Belouard
DSF, MAA
@T.Belouard 

 Bureau : Anne Jolly (ONF) anne.jolly@onf.fr | Michel Chartier (CNPF) michel.chartier@cnpf.fr | Kenji Ose (UMR TETIS, INRAE) kenji.ose@inrae.fr | Sylvie Durrieu (UMR TETIS, INRAE) sylvie.durrieu@inrae.fr | Mireille Paulin (CNES) mireille.paulin@cnes.fr