imagePour faire face aux objectifs de réduction de l'usage des produits phytopharmaceutiques en agriculture, de nombreux verrous ont été identifiés par les agriculteurs et les filières, qui requièrent la mise au point de solutions innovantes et durables.

La première édition de l'appel à projets ANR Ecophyto-Maturation, qui sera lancée en janvier 2019 pour un montant total de 3,5 millions d'euros, couvrira les deux grands domaines suivants :

  • Le biocontrôle, incluant des travaux nécessaires pour le déploiement de stratégies comme l'utilisation d'auxiliaires, l'utilisation de médiateurs chimiques à l'échelle territoriale, les techniques de l'insecte stérile ou l'exploitation de régulations biologiques procurées par les communautés de micro-, macro-organismes ou plantes. Cet appel encouragera particulièrement des projets qui intègrent des modèles économiques sortant des logiques commerciales les plus répandues.
  • Outils d'aide à la décision (OAD) visant à réduire l'utilisation des produits phytopharmaceutiques, intégrant la caractérisation et l'évaluation des risques épidémiologiques permettant de mobiliser les leviers préventifs et prenant en compte l'évaluation de l'impact sur la santé et l'environnement. Ces outils pourront réunir des modèles prévisionnels et des réseaux de captures d'informations venant du terrain.
Plus d'infos sur le site de l'Agence nationale de la recherche