Image

Chargé(e) d’ingénierie de formation en géomatique/télédétection

AgroParisTech Montpellier recherche :
un(e) chargé(e) d’ingénierie de formation en géomatique/télédétection
pour développer son offre de formation professionnelle continue en présentiel et en e-learning.

Localisé à la Maison de la Télédétection de Montpellier au sein de l'UMR TETIS, ce poste est susceptible d'être vacant.
Il est ouvert aux fonctionnaires de catégorie A/A+ (Etat, Collectivités Territoriales,... ) avec une faible probabilité d'être étendu aux contractuels.

Profils :
Catégorie A/A+ avec expériences en géomatique/télédétection & ingénierie pédagogique e-learning

Objectif du poste :
Concevoir, réaliser et animer (suivi et évaluation) les formations professionnelles dans le domaine de la géomatique et de la télédétection en présentiel, distanciel (e-learning) ou hybride.

Missions :
80%, piloter les formations professionnelles continues dans le domaine de la géomatique et de la télédétection
20%, promouvoir et de développer le e-learning dans les thématiques des formations professionnelles continues proposées par AgroParisTech, et plus particulièrement dans les domaines développés sur le site de Montpellier

Fiche de poste (n°80370 ), voir en attaché  et accessible également sur :
- BIEP :
https://www.fonction-publique.gouv.fr/biep?idOffre=158351&idOrigine=&LCID=1036&offerReference=2019-158351
- Forum "Job" de GéoRezo :
https://georezo.net/forum/viewtopic.php?id=114364

Renseignements  :
Fred Portet,
responsable de l'Unité Executive "Territoire Environnement et Information Spatiale"
Mél : frederic.portet@agroparistech.fr
Tel : 04 67 54 87 22

Mme Agnès Marsset-Baglieri,
Directrice des formations continue et Executive
agnes.marsset_baglieri@agroparistech.fr

Pour candidater :
envoyer avant le 13 mars 2019, votre dossier de candidature par mail à Madame Carole Marchal (carole.marchal@agroparistech.fr), copie Fred Portet (frederic.portet@agroparistech.fr) avec :
- cv
- lettre de candidature (motivation)
- formulaire vert de candidature (agents hors ministère de l'agriculture) en attaché ou disponible dans les annexes de la note de mobilité de printemps 2019 et son additif : https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/mobilite
(la partie dédiée à votre administration ne doit pas être obligatoirement remplie à ce stade).

[CDD 10 mois] Ingénieur recherche en télédétection optique des systèmes aquatiques Aix-en-Provence

Au sein du département des Eaux de l'IRSTEA, le pôle R&D « ECLA » (ECosystèmes LAcustres) de Aix en Provence recherche un(e) Ingénieur(e) de recherche en télédétection optique des systèmes aquatiques. 

Le pôle a engagé depuis 2016 des activités de R&D (financées par l’AFB et le CNES) afin de traduire ce nouveau type de données en information utilisable (i.e., validée, structurée, accessible et facilitée) auprès des gestionnaires et des scientifiques travaillant sur les écosystèmes lacustres. Il participe activement au Centre d’Expertise Scientifique (CES) du pôle THEIA dédié aux « eaux continentales ». Dans ce cadre, vous serez chargé(e) de développer une chaîne de traitement opérationnelle de l’imagerie Sentinel-2, Sentinel-3 et Landsat permettant d’enrichir la caractérisation du compartiment phytoplancton (concentration en chlorophylle-a-Chla, phycocyanine-PC…) des systèmes lacustres.

Vous aurez pour objectifs spécifiques (i) d’établir un l’état de l’art dans ce domaine, (ii) de tester et valider la précision et la généricité des algorithmes existants, (iii) de proposer, le cas échéant, des modèles d’inversion biooptiques adaptées aux eaux continentales, (iv) de valoriser scientifiquement les travaux de recherche réalisés.

Vous intègrerez l’équipe de développement du CES « eaux continentales » avec qui vous travaillerez en étroite collaboration.

Vous participerez également aux campagnes terrain dédiées au suivi des propriétés optiques des systèmes lacustres sur le territoire national

Profil recherché

Titulaire d’un diplôme de niveau I (doctorat en télédétection ou diplôme ingénieur), vous avez des compétences solides en traitement d’images et/ou en transfert radiatif aquatique (hydrosols), vous maitrisez les algorithmes d’inversion (méthodes biooptiques) pour estimer les paramètres relatifs au compartiment phytoplancton.

Une connaissance du fonctionnement écologique des systèmes lacustres et des compétences en programmation en langage python sont un plus.

Vous maîtrisez la rédaction scientifique en anglais (publications internationales) et en français.

Vous avez des qualités de communication, êtes dynamique et rigoureux (se), avez le sens du collectif

Pour plus d'infos sur le profil

Thierry.tormos@irstea.fr

Nathalie.reynaud@irstea.fr

 

2019-IR-REAX-FHAX-TELQUEL-Phyto-vf IR avril.pdf www.theia-land.fr

Ingénieur en informatique et calcul scientifique - Support aux activités SWOT pour l'estimation des débits H/F

Référence : UMR5318-SOPRIC-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 4 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2076€ et 2400€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre de la future mission satellitaire Surface Water and Ocean Topography (SWOT) de l'agence spatiale française (CNES) en partenariat avec les agences américaine (NASA), canadienne (CSA) et anglaise (UKSA), le CNES investit dans le développement du secteur aval en lien avec services hydrologiques. Ce centre est une brique dans une stratégie intégrative du CNES qui inclut les services associés aux missions spatiales.
Le CECI avec le LNHE (EDF R&D) contribue à cette stratégie en travaillant sur les algorithmes d'estimation des débits par assimilation des hauteurs d'eau SWOT. Le CECI développe les techniques d'assimilations adaptées aux futures données SWOT et également des outils pour s'interfacer avec le simulateur de données SWOT géré par le CNES.
Les objectifs scientifiques attendus sont :
- disposer d'un jeu de données simulées SWOT réalistes
- maîtrise des pré et post-traitements associés à l'utilisation du simuleur de données SWOT pour les modèles hydrauliques 1D et 2D
- mettre en place les schémas d'assimilation pour l'estimation des débits à partir des hauteurs d'eau SWOT

Activités

Le ou la candidate devra s'acquitter des tâches principales suivantes :
- intégrer au sein de la chaine SAM du simulateur SWOT, les éléments techniques existants de pre-processing des sorties des simulations hydrauliques 1.5D pour les fleuves connus. Des développements complémentaires pourront être apportés
- proposer des solutions pour fournir les éléments nécessaires à la projection des sorties de simulations hydrauliques 1D vers des cartes 2D pour les fleuves non connus.
- stabiliser la solution d'interpolation maillage non-structuré-maillage structuré pour les sorties de simulations 2D pour des fleuves connus. La mise en place d'une modélisation 2D pour des fleuves non connus pourra être investiguée. Il est à noter que ce point concerne tant le projet Débit que le projet Esturaire (B. laignel)
- tester et combiner au besoin les solutions de moyennage spatial des sorties de type pixel-cloud de SWOT-HR afin de permettre la comparaison entre les pseudo-données et les sorties de simulations.
- proposer des scénarios d'observable différents (orbite, répétitivité, résolution, erreurs, …) pour tester l'assimilation de différents jeux de pseudo-données et montrer les potentialités de la données SWOT et les limites liées aux hypothèses sur ces données.
- à appliquer le simulateur SWOT-HR à différentes simulations de référence réalisées par les équipes Irstea-CECI-EDF pour obtenir des données synthétiques de type SWOT, sous ces différentes configurations d'observable.
- interagir avec les autres équipes scientifiques sur les hauteur/débit SWOT pour mise en commun des travaux et simulations
Le ou la candidate sera basé(e) dans les locaux du CERFACS - CECI. Il/elle sera en étroite collaboration avec les équipes impliquées dans le projet débit (CERFACS, LNHE, IRSTEA, LEGOS, M2C, etc.). Dans le cadre de ses activités, le/la candidat(e) sera également amené(e) à interagir avec les autres équipes nationales qui travailent sur le sujet.

Compétences

Le ou la candidat devra disposer de compétences en :
- Système d'Information Géographie et les logiciels qui s'y rapportent
- Traitement de données
- Programmation et calcul scientifique (Python, Fortran, shell)
- Connaissance de la mécanique des fluides
- Très bonne capacité à travailler en équipe, à capitaliser des développements.

Contexte de travail

Le ou la candidate sera localisé au CECI, il/elle travaillera en collaboration avec les équipe du CNES, du LNHE (EDF R&D à Chatou) et de l'IRSTEA (à Montpellier). 

L'UMR CECI est une unité de recherche qui associe le Cerfacs (Centre Européen de Recherche et de Formation Avancée en Calcul Scientifique, basé à Toulouse, France) et le CNRS. Le Cerfacs réunit trois équipes interdisciplinaires à la fois pour la recherche et la formation avancée, comprenant des physiciens, des mathématiciens, des analystes numériques et des informaticiens. Parmi l'équipe de recherche du Cerfacs en Modélisation du Climat et son Changement Climatique (GLOBC) constitue le CECI. 

 

Retrouver l'annonce en ligne et postuler

IR en traitement du signal et développement, gestion de bases de données volumineuse

L’Unité Mixte de Recherche TETIS recrute pour développer des travaux de recherche sur les problématiques en lien avec la gestion durable des écosystèmes naturels - en particulier forêts tempérées et tropicales un ingénieur (e) de recherche avec des compétences en développement informatique, traitement du signal et des images, fusion de données, gestion de bases de données volumineuses.*

Le poste est situé à Montpellier et les candidatures sont ouvertes jusqu'au 22 février 2019.

Lire l'annonce complète

Pour postuler :

Inscrivez-vous avant le 22 février 2019 sur la plateforme de réception des candidatures en joignant vos CV, lettre de motivation et informations sur votre grade et échelon, à l’adresse suivante :
http://www.irstea.fr/nous-rejoindre/mobilite-et-recrutement-handicap/candidature
Le traitement des dossiers ne se fera que par ce portail de candidatures, ne seront pas prises en compte les candidatures adressées directement au recruteur.

Plus d'information sur le poste :

Christiane WEBER, Directrice de l’UMR TETIS,
christiane.weber@teledetection.fr Tél 04 67 54 87 15 

Eric BARBE, Directeur adjoint de l’UMR TETIS,
eric.barbe@irstea.fr Tel 04 67 54 87 55

 

2 stages de Master 2 pour 2019 à l'UMR TETIS de Montpellier

 

Consulter chaque offre sur le site de TETIS.

- Utilisation et évaluation de la chaîne iota2 pour la classification des milieux naturels

http://www.umr-tetis.fr/index.php/fr/recrutements-menu-bas/offres-de-stages/340-utilisation-et-evaluation-de-la-chaine-iota2-pour-la-classification-des-milieux-naturels

 Clôture des candidatures : Décembre 2018

 

-Analyse diachronique de photos aériennes pour étudier l’influence des changements d’habitats sur l’évolution des effectifs de tétras-lyre de 1970 à 2017.

http://www.umr-tetis.fr/index.php/fr/recrutements-menu-bas/offres-de-stages/341-2018-11-07-14-26-44

PHD Proposal | Distribution of mineralization and gold deposit in New Zealand

The Massey University, New Zealand, is seeking a highly motivated PhD candidate for a 3-years research project in Hyperspectral Remote Sensing. The project is to develop new mineral prospecting methods using the combination of hyperspectral imaging, soil and plant chemistry, and airborne geophysics. This project will mostly focus on hyperspectral imaging processing, image classification and regression approaches to predict locations of mesothermal gold mineralization in the South Island of New Zealand. This research project is central part of the project on “Airborne hyperspectral remote sensing for establishing New Zealand's baseline environmental and mineral indicators”, funded by Ministry of Business, Innovation and Employment.

More information in the document

For further information, contact Dr Gabor Kereszturi (G.Kereszturi@massey.ac.nz). For applications, please send a CV, publication records, and name and contacts of two referees to the email above. The review of applicants is ongoing until the position is filled.

 

massey.pdf

PhD proposal quantify the impacts of forest cover changes (deforestation and afforestation) on the climate of temperate regions

Forest cover change phd
The CNRM laboratory from Météo-France is looking for highly motivated Ph.D. candidates to quantify the impacts of forest cover changes (deforestation and afforestation) on the climate of temperate regions using 40 years of satellite observations.

The Ph.D. fellowship is already available and will cover the 3 years that are needed to be awarded with the doctoral degree. The CNRM is located in the vibrant city of Toulouse, in the south of France.

Please check French and English detailed proposals available on this page.

Formal deadline 2nd November but applications will be considered as they are received !!
PhD_CNRM_forests_Français.pdf, PhD_CNRM_forests_English.pdf