Une campagne de mesure se déroule du 22 et 23 juin 2017 dans la basse vallée de Seine utilisant différentes techniques en préparation de la future validation des données de Swot.

La mission Swot (Surface Water and Ocean Topography), fruit d’une coopération franco-américaine (Cnes/Nasa, avec la participation de CSA et UKSA), permettra de mesurer les hauteurs eau (et leurs variations spatio-temporelles) des océans, fleuves, lacs et zones côtières et estuariennes, en utilisant un nouveau concept technique : l’altimétrie interférométrique. En 2021, après le lancement, les performances de Swot devrons être calibrées et validées grâce à l’apport des autres missions spatiales, aux données in-situ disponibles, mais également grâce à des moyens dédiés déployés sur site lors du survol du satellite afin de disposer de mesures co-temporelles. Ces moyens doivent pouvoir être déployés dans des sites reculés afin de disposer de vérités terrain sur des sites non instrumentés, ils doivent donc être légers.

Parmi les différents moyens envisagés pour valider les mesures de hauteur d’eau continentale de Swot, les informations de hauteur d’eau déduites des mesures GPS sur une bouée spécifique et/ou les données Lidar aéroportées et/ou sur drone sont les plus prometteuses. Dans ce contexte, le Cnes a sollicité ses partenaires (IRD, Insu, Cnrs, CLS, …) afin de développer des moyens qui seraient mis en œuvre lors de la phase Calibration/Validation en orbite en 2021. Ces moyens ont été développés et un test sur l’estuaire de la Seine va permettre de valider le comportement des différents vecteurs.

Plus d’informations sur aviso.altimetry.fr

Campagne de mesure dans la basse vallée de la Seine Campagne de mesure dans la basse vallée de la Seine

Campagne de mesure dans la basse vallée de la Seine Campagne de mesure dans la basse vallée de la Seine

 

En savoir plus: 

Laisser un commentaire