Cette année 2020 a été particulière pour Theia comme pour nous tous avec moins d’événements en présentiel et donc moins de rencontres entre ses membres. Dans ce contexte, le maintien le 17 septembre à Montpellier de l’édition 2020 de l’AppSpace (co-organisée par Theia) restera un moment d’autant plus fort avec ses 191 participants motivés et des échanges très riches.

Pour autant, la production Theia est restée soutenue même durant les épisodes de confinement, et la famille des produits Theia ne cesse de s’agrandir et de se diversifier : détermination d’unités paysagères, mesure de l’humidité de la zone racinaire, cartographie de l’humidité à l’échelle parcellaire sur de nombreux sites, 38 années de variables de la végétation à l’échelle mondiale…

Parallèlement, malgré les contraintes inhérentes à la pandémie, le travail de terrain auprès des utilisateurs par les ART continue. Les ateliers Occupation du Sol en Nouvelle-Calédonie, l’amélioration de l’IDG d’OpenIG ou les fiches thématiques proposées par GeoDEV en témoignent.

Le dernier numéro du Bulletin illustre de Theia illustre l’engagement et de la motivation constante des équipes de recherche, de production et d’animation qui font le pôle, et c’est sur cette dynamique que nous nous appuierons en 2021 pour continuer les activités de Theia. Gardez vos agendas à portée de main : beaucoup de rencontres thématiques devraient vous être proposées dans les mois à venir.