Avec Copernicus, l’Europe veut surveiller la Terre

Avec Copernicus, l’Union européenne mise sur la continuité des données afin d’aider les scientifiques à mieux comprendre le fonctionnement et l’avenir de la machine climatique. Il s’agit également d’éclairer les décideurs politiques sur la réalité du changement climatique, pour mieux l’anticiper et s’y adapter.

Article complet sur futura-sciences.com

En savoir plus: 

Plus d'actualités

IE permanent pour Iota2

Une offre de poste permanent IE-CNRS à l’OMP Toulouse est ouverte dans
le cadre de la campagne de recrutement externe. Candidature pour le 10 juillet.

Succès pour le premier Atelier Interpôles de Data Terra, dédié au Littoral

Un bref bilan du premier atelier interpôles Data Terra dédié au Littoral

Rechercher