L’objectif du programme est la mise à disposition gratuite pour tout usage non commercial de produits orthorectifiés issus d’ images multispectrales de la famille des satellites Spot 1-5 de plus de 5  ans d’âge.

Près de 30 millions d’images ont été acquises par cette famille de satellites depuis 1986,  cette archive  peut être considérée comme un patrimoine mondial, dont l’accès sera facilité à travers ce programme.

Le CNES a le 17 janvier 2014 fait l’annonce de l’ouverture du Programme Spot World Heritage (SWH) devant l’assemblée plénière annuelle du GEO à Genève.  L’annonce a été faite dans le cadre d’un accord de partenariat entre le CNES et Airbus Defence and Space au travers de sa Division Geo-Intelligence (appelée jusqu’à présent Spot Image).

Avant leur mise à disposition aux utilisateurs, les images brutes seront préalablement traitées  au niveau ortho c’est-à-dire superposables à une carte géographique et ingérables dans un SIG.

L’annonce faite le 17 janvier est celle de l’ouverture du programme SWH avec le démarrage par le CNES du traitement d’un premier lot de 100 000 images. L’annonce a aussi été motivée par la volonté de solliciter la communauté internationale institutionnelle afin de contribuer aux traitements d’autres lots importants d’images,  en couvrant le coût de traitement.

La construction de SWH repose sur celle d’une base unique de données orthorectifiées , qui sera hébergée au CNES sur les infrastructures du Pôle Thématique Surfaces Continentales THEIA, et qui sera constituée par les demandes propres du CNES et par celles de contributeurs extérieurs appartenant à la communauté internationale institutionnelle.

L’accès à la  base SWH s’effectuera  gratuitement à travers le portail THEIA (www.theia-land.fr) et sera autorisé pour tout utilisateur enregistré pour un usage non commercial. Les premiers produits devraient être accessibles en septembre 2014.

 

En savoir plus: 

Laisser un commentaire