Été 2022 : retours sur l’impact de la sécheresse sur la neige dans les parcs naturels français de haute montagne

Comme abordé dans le bulletin n°17 de Theia (disponible ici), le manteau neigeux joue un rôle fondamental dans le fonctionnement des écosystèmes de montagne. En 2022, la sécheresse et les vagues de chaleur ont considérablement raccourci la période d’enneigement à haute altitude.

Pour le quantifier cela, Simon Gascoin, ainsi que d’autres experts du CNRS-CESBIO, ont utilisé les produits neige Theia qui donnent la surface enneigée à 20 m de résolution. Ils ont ainsi calculé la durée d’enneigement entre le 1er juin et le 31 août, à 20 m de résolution spatiale, pour chaque année depuis 2017, dans les zones cœurs des quatre Parcs Nationaux français de haute montagne : Pyrénées, Vanoise, Écrins, Mercantour (Figure 1).

Figure 1. Enneigement comparatif de quatre parcs naturels français, 2018-2022, calculé à partir du produit Neige Theia.

a. Enneigement du Parc national des Pyrénées, 2018-2022
b. Enneigement du Parc national de la Vanoise, 2018-2022
c. Enneigement du Parc national des Écrins, 2018-2022
d. Enneigement du Parc national du Mercantour, 2018-2022

Le graphique ci-dessous (Figure 2) montre la moyenne de la durée d’enneigement au-dessus de 2500 m. Dans les quatre parcs, l’été 2022 était le moins enneigé depuis 2017. L’anomalie de 2022 était un peu moins marquée dans les Pyrénées (écart à la valeur médiane = 51 %) que dans les Écrins (58 %) ou la Vanoise (56 %). Le Mercantour était quasiment dépourvu de neige cet été (écart à la valeur médiane = 98 %).

Figure 2. Durée d’enneigement de juin à août 2022 pour les zones centrales
des quatre parcs nationaux français de haute montagne (altitude
25000 m)

Simon Gascoin
CNRS | CESBIO
@S.Gascoin
Contributions

Plus d'actualités

clASpy_T : un outil de classification de nuages de points 3D pour le suivi des estuaires

Découvrez clASpy_T, un logiciel de traitement des données Lidar avec apprentissage profond, conçu pour des applications en zone littorale.

Retours sur le webinaire « Les données spatiales pour suivre et conserver les forêts »

Retrouvez les présentations du webinaire du 26 mars, consacré aux données spatiales pour suivre et conserver les forêts,,organisé par l’ART Bourgogne-Franche-Comté

EGU 2024 | Quelques contributions THEIA

L’assemblée générale 2024 de la European Geoscience Union (EGU) 2024 de se terminer à Vienne. C’est l’occasion de mettre en lumière quelques présentations issues de la communauté THEIA.

Rechercher