Des glaciologues du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) ont étudié l’une des plus grandes vidanges enregistrées sous le continent antarctique.

Le vidange du lac CookE2 qui s’est produit fin 2007 a pu être observée grâce à des données d’altimétrie satellitaire. Le LEGOS a mis en évidence qu’une fois vidangée, l’eau de ce lac avait « cascadé » sous la glace en direction du bord de la calotte en remplissant temporairement toute une série d’autres lacs.

Plus d’informations dans l’article Quand l’eau transite sous l’Antarctique.

En savoir plus: 

Laisser un commentaire