Première livraison d’images de Venμs

Un ensemble de 35 images de niveau L1C acquises sur les sites de Venμs depuis janvier 2018 est disponible en téléchargement sur le site http://theia.cnes.fr.

Venμs acquiert systématiquement depuis janvier 2018 des données sur tous les sites sélectionnés. Quelques acquisitions ont de temps en temps été manquées pour diverses raisons techniques. Ces défaut d’acquisition deviendront progressivement moins fréquents.

La phase de recette en vol de la mission Venμs n’est pas encore terminée pour ce qui concerne la qualité des images (radiométrie et géométrie). Ce retard est dû à plusieurs difficultés dont les plus importantes sont détaillées ci-après.

Cependant, comme ces difficultés n’empêchent pas l’utilisation des données, le CNES a décidé de traiter et de distribuer une première série de 35 images de niveau 1 (L1C) pour lesquelles les qualités radiométriques et géométriques sont acceptables. Le niveau 1C correspond à des produits orthorectifiés fournissant des réflectances au sommet de l’atmosphère. Cet ensemble de données préliminaires a pour but de permettre aux utilisateurs de se familiariser avec les données et leur format.

Ces 35 images ne sont qu’un sous-ensemble des données systématiquement acquises sur les sites de Venμs depuis janvier 2018. Nous prévoyons de commencer la distribution des séries temporelles L1C Venμs vers la mi-avril 2018. La distribution des produits Level-2. (réflectances de surface) commencera fin mai ou début juin 2018.

Une description simplifiée du format du produit L1C est disponible sur http ://www.cesbio.ups-tlse.fr/multitemp/?page_id=12984

La description complète du format sera bientôt disponible sur https ://theia.cnes.fr/atdistrib/rocket/#/documents

Principales difficultés

  1. Les étalonnages absolus des bandes spectrales B1 (415 nm) et B2 (440 nm), toutes deux situées dans le bleu, sont moins précis que l’étalonnage des autres bandes spectrales. Ce problème empêche l’utilisation de B1 et B2 pour l’inversion de l’épaisseur optique des aérosols (AOD) ou pour les applications de couleur de l’eau.
  2. L’exactitude de la restitution d’attitude du satellite est pour l’instant moins bonne que prévu. Du fait que les différentes bandes ne sont pas acquises simultanément, cela a principalement un impact sur la précision de superposition inter-bandes. Pour certains sites avec une couverture nuageuse importante ou pour des paysages uniformes, ce problème affecte également la superposition multi-temporelle.

La caractérisation des performances radiométriques et géométriques est toujours en cours. Des efforts sont également consacrés à l’amélioration des algorithmes de prétraitement.                                                                       

Dès que des progrès significatifs auront été réalisés, l’ensemble des données acquises depuis janvier 2018 sera retraité avec les nouveaux paramètres et algorithmes.

La page Venµs sur le site web de Theia vous tiendra informé des progrès réalisés.

En savoir plus: Venus

Plus d'actualités

Bulletin Theia

RedGems : les maladies infectieuses vues de l’espace

Découvrez RedGems, un groupe de travail sur les maladies infectieuses dont le CES Risques Maladies Infectieuses fait partie. RedGems propose des outils pour mettre en places des systèmes d’alerte précoce des épidémies et des pandémies, telles la COVID-19.

13.01.2022

Thèses & post-doc

Offre de thèse : From landscape detection to population dynamics

Le CNES offre une bourse de thèse pour un projet visant à améliorer les connaissances sur la dynamique des populations humaines en milieu rural par la reconnaissance d’indicateurs paysagers issus du traitement d’images à haute résolution.

Agenda

2021 : rétrospective

En guise de vœux pour 2022, le pôle Theia vous invite à revoir en moins de trois minutes toute son actualité en 2021.

05.01.2022

Rechercher