[Appel à candidature] Directeur(rice) du pôle de données et services pour les Surfaces Continentales THEIA


Le pôle de données et services pour les Surfaces Continentales THEIA recherche son(sa) directeur(trice).

Contexte THEIA est un des quatre pôles nationaux de l’Infrastructure de recherche (IR) DATA TERRA, conçue pour une gestion coordonnée et un accès centralisé aux données concernant chacun des grands compartiments de notre environnement (Terre solide, océan, surfaces continentales et atmosphère). En permettant de mieux comprendre la structure et le fonctionnement du système Terre, les travaux utilisant ces données ont un impact socio-économique important dans des domaines tels que les risques naturels, le changement climatique, les ressources minérales ou les ressources en eau. Dans ce contexte, chaque pôle a pour objectif de faciliter l’accès aux données acquises et gérées par les laboratoires de recherche et les dispositifs d’observation (SNO, IR, missions spatiales, …) relevant de son domaine. Les pôles servent aussi la communauté internationale (missions satellitaires, réseaux d’observation internationaux, partenariats avec les pays en voie de développement). Les informations proposées par ces pôles sont également fondamentales pour la mise en œuvre des politiques publiques. Les pôles de données et services ont donc vocation à s’inscrire dans le paysage national et européen, en articulation étroite avec les infrastructures de recherche en place ou en construction.

Le Pôle thématique national des surfaces continentales Theia est un consortium de 11 institutions publiques françaises impliquées dans l’observation de la Terre et les sciences de l’environnement (CEA, CEREMA, CIRAD, CNES, IGN, INRAE, CNRS, IRD, Météo France, AgroParisTech et ONERA). THEIA a pour vocation de contribuer à répondre aux besoins de la communauté scientifique nationale et aussi lorsque cela est pertinent et possible à d’autres acteurs en matière de données, de produits, de méthodes et de formation liés à l’observation des surfaces continentales. Theia est donc un écosystème d’innovation au service de la recherche, de l’action publique et du développement économique dans les domaines de l’environnement, des hydro et agrosystèmes et de l’aménagement des territoires.

Le pôle THEIA à vocation à :

  • Accroître l’utilisation des données d’observation de la Terre (satellitaire, aéroportée et in-situ) en favorisant le développement de méthodes et leur capitalisation au sein de la communauté scientifique,
  • Mettre à disposition des bases de données d’observation composées notamment de données satellitaires qualifiées et de données de référence ainsi que, conformément aux dispositions qui les régissent, de données générées dans le cadre des infrastructures de recherche du système Terre inscrites sur la feuille de route nationale, des outils et des méthodes de traitement adaptés à différents champs thématiques,
  • Favoriser, au sein de la communauté scientifique nationale, le développement de méthodes utilisant la télédétection par satellite, et diffuser les produits à valeur ajoutée issus de ces méthodes. Ces produits se veulent complémentaires à l’offre européenne Copernicus et à destination d’utilisateurs tels que les acteurs publics nationaux, les scientifiques (nationaux et internationaux) et les acteurs privés.
  • Fédérer les acteurs scientifiques et techniques intervenant dans les thématiques liées aux surfaces continentales, afin d’accroître les collaborations et les synergies,
  • Animer les communautés via l’organisation de séminaires ou d’ateliers dédiés et participer à la formation scientifique, méthodologique et technique des communautés scientifiques concernées, et contribuer au positionnement et au rayonnement des compétences françaises au niveau européen et international.

Organisation du pôle THEIA

Le pôle Theia est composé :

  • De Centres de Données et de Services (CDS), créées spécifiquement pour les besoins du pôle Theia et s’appuyant sur des infrastructures existantes au sein des Parties à la date de signature de la convention, dont la mission consiste à produire et à distribuer un ensemble de Produits et de Services permettant à la communauté des utilisateurs d’exploiter au mieux les Données et Produits des missions spatiales, les données aéroportées, et les données in situ relevant de la thématique du pôle Theia.
  • D’un réseau de Centres d’Expertise Scientifique (CES), qui développent des méthodes de traitement et des chaînes de traitement innovantes utilisant des données d’observation spatiale, aéroportée ou in-situ de la Terre.
  • Des réseaux d’Animation Régionale Theia (ART) qui contribuent à l’animation des dynamiques régionales autour du spatial (réseaux régionaux liant communauté scientifique et acteurs de la gestion des territoires) et peuvent constituer, animer ou participer à, des réseaux thématiques nationaux. Cette animation couvre les régions métropolitaines et les DROM-COM et est portée vers les pays du Sud avec une démarche collaborative.

La gouvernance du pôle THEIA est la suivante :

  • Un Comité Directeur (CD), réunissant les organismes suivants : AgroParisTech, CEA, Cerema, Cirad, CNRS, CNES, IGN, INRAE, IRD, Météo-France, Onera.
  • Un Comité Scientifique (CS)
  • Un Bureau Exécutif (BE) qui assure le fonctionnement opérationnel
  • Le/La Directeur(rice) du pôle et Le/La Directeur(rice)-adjoint(e).

Mission du/de la directeur(rice)

  • Animer et piloter les activités du pôle
  • Animer le CS, d’assurer la bonne réalisation de ses missions et d’être son représentant au CD,
  • Synthétiser les besoins (Produits, Services, etc.) exprimés par la communauté scientifique utilisatrice du pôle Theia et l’analyse qui en est faite par les membres du CS,
  • Coordonner le Bureau Exécutif (BE) et de contribuer au sein du BE à la bonne marche du pôle Theia et de ses CDS, à la bonne liaison avec les CES et les ART, à la bonne réalisation des missions de ce Bureau,
  • Participer activement à la mise en place de l’IR Data Terra et aux activités interpoles associées notamment en participant au Bureau Exécutif de l’IR
  • Contribuer à la valorisation du pôle Theia et de ses compétences dans le cadre européen et international.
  • Veiller à assurer la réalisation du plan de travail des CDS définit par le CD sur la base des propositions du BE et de veiller à la disponibilité et la bonne utilisation des moyens (humain, équipement, financiers) mis en place par les Parties pour couvrir le fonctionnement et les activités des CDS,
  • Préparer et proposer annuellement au CD le programme de travail et le plan de financement associé des CDS,
  • Transmettre les éléments nécessaires à la bonne tenue des différentes instances.
  • Profil du directeur(rice) Le profil recherché est typiquement, mais pas exclusivement, celui d’un(e) directeur(trice) de recherche, d’un(e) professeur(e) des universités, ou d’un(e) ingénieur(e) de recherche d’un des organismes participants..

Le(la) futur(e) directeur(trice) restera employé(e) par son organisme d’attache, qui le(la) mettra à disposition de Theia pour au moins 50 % d’un équivalent temps plein.

Le/La titulaire du poste doit avoir une vision précise des enjeux nationaux, européens et internationaux qui lui permette de comprendre les besoins de la communauté scientifique, des acteurs publics et privés ainsi que positionner THEIA de manière stratégique. Il/elle doit donc posséder une bonne connaissance de la communauté scientifique nationale et européenne et des enjeux spécifiques des thématiques Surfaces Continentale (eau, agriculture, forêt, neige, biodiversité, littoral, urbain, santé, risques). Une attention particulière sera portée à sa connaissance des enjeux des données spatiales, aéroportées, sol et in-situ en France et en Europe.

Le poste requiert en particulier des qualités de dynamisme, d’animation et d’aisance dans les relations, une forte capacité d’écoute, d’attention et de compréhension des logiques et attentes des différentes équipes, une aptitude à la négociation et à la recherche de consensus. Il/Elle doit savoir travailler en équipe et posséder une capacité de management reconnue. Il/Elle doit également être capable d’interagir en réseau avec les responsables des CDS, CES et ART et comprendre les intérêts des différents acteurs (scientifiques, responsables des CDS/CDS, acteurs européens, acteurs publiques et privés)

Le poste est basé à Montpellier, Toulouse ou Paris et la prise de fonction est envisagée au 1er février 2022. Les auditions sont provisionnellement prévues dans la semaine du 17 au 21 janvier 2022.

Les candidatures sont à envoyer au président du Comité Directeur (Nicolas.ARNAUD@cnrs-dir.fr) d’ici le 5 janvier 2022. L’acte de candidature comprendra une lettre de motivation et un curriculum. Toute demande d’information peut être adressée au président du Comité Directeur.

Plus d'actualités

Emplois

Chef.fe de projet datascience & Ingénieur Data Scientist pour la plateforme GAIA

Deux postes à pourvoir dès que possible au sein du laboratoire ICub, Strasbourg

06.07.2022

Agenda

La Lettre d’information n°22 de Theia vient de paraître !

Toutes les dernières informations de Theia.

30.06.2022

Publications

DSM-OPT accède maintenant directement aux images Pléiades DINAMIS

Découvrez la nouvelle fonctionnalité de DSM-OPT, permettant l’utilisation directe en entrée d’images Pléiades DINAMIS.

09.06.2022

Rechercher