L’irrigation joue aujourd’hui un rôle majeur dans la capacité d’agriculture à répondre aux besoins alimentaires mondiaux. Avec plus de 80 % des captations d’eau dans les rivières, les lacs ou les nappes phréatiques, l’agriculture irriguée est de fait le principal consommateur d’eau douce. Une meilleure gestion des politiques d’irrigation est donc incontournable afin de garantir une offre alimentaire à la hauteur de l’augmentation de la population mondiale. Pour ce faire, il est essentiel de disposer d’informations précises sur l’étendue des superficies irriguées afin de pouvoir gérer les ressources en eau ou évaluer les besoins en eau d’irrigation.

Cartographier l’irrigation à grande échelle

Les données d’irrigation n’étant malheureusement pas toujours disponibles, la télédétection a un rôle important à jouer pour cartographier à grande échelle de l’emprise de ces cultures. À l’aide de données de télédétection (radar et optique), il est possible de cartographier les zones irriguées à différentes échelles. Les données des récentes constellations Sentinel-1 (radar) et Sentinel-2 (optique), avec leur répétitivité élevée (5 et 6 jours, respectivement) et de leur résolution temporelle importante (10 m), offrent un outil efficace pour la cartographie à grande échelle des zones d’irrigation.

Cartographie des zones irriguées de Catalogne
Cartographie des zones irriguées (en bleu) en Catalogne

En Catalogne, la plupart de la production agricole recourt à des pratiques d’irrigation intensive. Ainsi, l’irrigation dans la région reste en expansion comme marqueur du processus de modernisation. Un tiers de la superficie cultivée est irriguée, ce qui représente environ les deux tiers de la valeur économique de la production végétale. Dans le cadre du CES Irrigation, une carte des zones irriguées en Catalogne a été réalisée en appliquant le Réseau de neurones convolutifs (CNN) aux données multi-temporelles Sentinel-1 pour l’année 2018. La classification des parcelles irriguées/non irriguées a été réalisée sur les parcelles agricoles d’hiver et d’été. Le modèle de classification s’appuie sur la base de données SIGPAC (Système d’information géographique pour les parcelles agricoles) pour définir les limites des parcelles, le type de couverture du sol et les informations sur l’irrigation.

La carte d’irrigation de la Catalogne est disponible sur le site web de Theia. Elle est disponible en deux formats (raster et vectoriel). La série temporelle Sentinel-1 utilisée couvre la période allant de septembre 2017 à décembre 2018. La précision de la carte obtenue atteint 94 % par rapport à la base de données terrain des données SIGPAC.

Contacts

Nicolas Baghdadi
INRAE | Tetis
ResearchGate
Contributions

Hassan Bazzi
INRAE | Tetis
ResearchGate

Dino Ienco
INRAE | Tetis
ResearchGate
Contributions

Lire le nouveau Bulletin

>> Lire en ligne sur Calaméo

>>> Retrouver les numéros précédents.