Des données SWOT qui dépassent les attentes

La mission spatiale SWOT a été lancée fin 2022 par le CNES et la NASA pour documenter les masses d’eau de l’ensemble de la planète — océans et eaux continentales. Les données de cette mission couvrant pratiquement la Terre entière (78°S-78°N) sont maintenant disponibles et cela à partir du 26 juillet 2023. Les équipes scientifiques commencent aujourd’hui à disposer du recul nécessaire pour assurer la qualité des données.

Un article en ce sens vient d’être publié le 21 février 2024 dans les Geophysical Research Letters : The Surface Water and Ocean Topography Mission: A Breakthrough in Radar Remote Sensing of the Ocean and Land Surface Water

L’article détaille notamment la qualité des premières données disponibles pour deux grands sujets pour les surfaces continentales : l’évaluation des stocks des lacs et du débit des rivières et le suivi des niveaux d’eau côtier afin de mesurer l’impact local de la montée des eaux marines.

Dans les deux cas, les données SWOT se révèlent d’une précision sans précédent pour le suivi de ces grands enjeux. Des variations de très faible ampleur sur de très petites zones, plus précises encore que les prescriptions de départ ou que les autres outils existants, sont ainsi observables.

Elles témoignent de la précision de l’interféromètre radar KaRIN embarqué. Ce dispositif innovant prend des mesures sur deux bandes de 50 km, avec une revisite de 21 jours. Les deux bandes de mesures se situent de part et d’autre d’une bande de 20 km, au milieu de laquelle la mesure classique au nadir est effectuée.

Ce que SWOT promet pour la hauteur des lacs et le débit des rivières

Les données SWOT vont élargir les possibilités de suivi des lacs et des rivières du monde — un suivi déjà bien avancé avec le produit Hydroweb diffusé par THEIA. Les premiers résultats permettent ainsi d’envisager un suivi sur des rivières et lacs de plus petite taille, difficilement observables jusqu’à présent. Ils permettent aussi d’imaginer pouvoir suivre des événements d’inondation dans des lieux non instrumentés à ce jour.

Pour ne prendre qu’un des exemples développés dans l’article, les résultats SWOT pour l’observation du delta du Yukon canadien ci-contre illustrent ainsi ces capacités renouvelées.

Les niveaux estimés des surfaces d’eau (a) sont précis et cohérents. Les limites des lacs sont conformes aux observations optiques (b). Des objets nouveaux, plus petits qu’un ha en surface, sont clairement documentés (c).

Ces données hydrologiques SWOT de suivi des hauteurs de surface sont mises à disposition sur la plateforme CNES|THEIA hydroweb.next à partir du 6 mars 2024. Dans un premier temps, seules les données traitées depuis janvier 2024 seront disponibles. Les autres données seront accessibles d’ici la fin du mois. Nous reviendrons régulièrement vers vous pour mieux vous les présenter. Vous pouvez d’ores et déjà lire ci-dessous la note de version sur les produit SWOT disponibles, publiée le 6 mars.

En savoir plus sur hydroweb.next

Actualités

Des données SWOT qui dépassent les attentes

Les données hydrologiques SWOT arrivent sur hydroweb.next et leur qualité dépasse les espérances.

Produits

Le produit Neige rejoint le portail hydroweb.next

Le produit Neige Theia bascule sur hydroweb.next.theia-land.fr

Produits

Le produit Theia Surfwater au fil de l’eau pour Sentinel-2

En cette fin d’année 2023, le produit Surfwater à partir des images optiques Sentinel-2 est disponible au fil de l’eau.

Produits

Changement de portail de diffusion pour les produits de Hauteur d’eau des lacs et des rivières – Hydroweb

Les données hauteurs des lacs et des rivières prennent leurs quartiers sur le nouveau portail thématique pour l’hydrologie du pôle Theia, hydroweb.next, disponible à partir du 12 décembre 2023.

Paroles de Theia

« Un espace de co-construction entre l’expression des besoins et la mise en œuvre des savoir-faire nécessaire pour y répondre »

Philippe Maisongrande, Responsable des programmes biosphère continentale, CNES, nous parle de son engagement et de sa vision du pôle.

Bulletin Theia

Theia innove pour le traitement et la diffusion des données hydrologiques

Flavien GOUILLON & Lionel ZAWADZKI du CNES font le point sur les évolutions de l’infrastructure de données et de services Theia pour répondre aux besoins de traitement des données hydrologiques.

Plus d'actualités

IE permanent pour Iota2

Une offre de poste permanent IE-CNRS à l’OMP Toulouse est ouverte dans
le cadre de la campagne de recrutement externe. Candidature pour le 10 juillet.

Succès pour le premier Atelier Interpôles de Data Terra, dédié au Littoral

Un bref bilan du premier atelier interpôles Data Terra dédié au Littoral

Rechercher