Accès à la donnée

hydroweb.theia-land.fr

Présentation

Les produits proposés par le projet Hydroweb sont constitués de séries temporelles continues et de longue durée pour les niveaux des grands lacs de plus de 100 km2, les réservoirs et les 20 plus grands fleuves du monde. Les séries de mesures opérationnelles sont rafraichies au plus tard 1.5 jours après la disponibilité d’une nouvelle mesure altimétrique. Elles couvrent environ 80 grands lacs et 300 points de mesures sur une vingtaine de grands fleuves. Les séries de mesures recherche sont rafraichies à intervalle réguliers en fonction des avancées effectuées sur les traitements par le laboratoire du LEGOS. Elles couvrent environ 150 grands lacs et 1 000 points de mesures sur une vingtaine de grands fleuves.

L’altimétrie spatiale

L’altimètre embarqué envoie à intervalles réguliers (de 1/10e à 1/40e de seconde) un signal radar vers le nadir qui se réfléchit à la surface de l’eau. De la mesure de la durée du trajet aller-retour de l’onde, on déduit l’altitude du satellite au-dessus de la surface de l’eau. Grâce aux méthodes d’orbitographie aujourd’hui bien maîtrisées, on sait positionner le satellite sur sa trajectoire. La connaissance de l’orbite permet de calculer l’altitude du satellite par rapport à une surface de référence (qui, par convention, est un ellipsoïde dont les caractéristiques sont celles d’une «terre moyenne»). La différence entre les altitudes du satellite par rapport à l’ellipsoïde et par rapport à la surface de l’eau fournit la hauteur «instantanée» de l’eau par rapport à l’ellipsoïde. Les satellites altimétriques réalisent une couverture complète de la Terre au cours d’un cycle orbital (dont la durée est de quelques jours) à l’issue duquel il survole à nouveau les mêmes régions du globe. Les données GDR (Geophysical Data Records) incluent la mesure altimétrique (la hauteur du satellite au-dessus de la surface instantanée de l’eau), l’orbite du satellite ainsi que l’ensemble des corrections géophysiques, environnementales et instrumentales à appliquer à la mesure altimétrique. Elles sont fournies par le centre de traitement et de distribution de la mission altimétrique considérée, AVISO pour le CNES par exemple, Ces GDRs sont utilisés pour établir les séries temporelles de niveaux d’eaux continentales. Les corrections géophysiques et environnementales sont adaptées au milieu continental. Le temps de revisite d’un même site – ou cycle orbital –  caractérise la résolution temporelle. Selon les satellites, la résolution temporelle varie de 10 jours à 35 jours. La résolution géographique le long de la trace est variable. Elle est caractérisée par la fréquence des mesures altimétriques, qui varie de 10 Hz à 40 Hz suivant les missions, ce qui correspond environ à une mesure tous les 500 à 100 mètres. Toutes les mesures qui intersectent le lit du fleuve ou la surface du lac sont prises en compte.

Les produits lacs & réservoirs

Exemple de traces satellite sur un lac
Exemple de traces satellite sur un lac

Sur les lacs, les séries temporelles de hauteurs d’eau de la base HYDROWEB sont obtenues en combinant les données de plusieurs profils d’un même satellite et/ou de plusieurs satellites, selon la couverture des traces au sol. Ceci améliore de façon significative la précision des hauteurs d’eau. Toutefois cette approche n’est possible que si la taille des objets étudiés est suffisante pour une couverture multi-satellites.

Contact

Correspondant Theia pour le projet HydroWeb

Correspondant scientifique pour les lacs

Correspondant scientifique pour les fleuves

Satellite

Noms : ERS-1, Topex/Poseidon, ERS-2, GFO, Jason-1, Envisat, Jason-2, Saral/Altika

Mode d’imagerie : Altimétrie radar

Bandes spectrales : Bande Ku (~ 2 cm de longueur d’onde)

Capacité d’observation : 

  • Fauchée : 100 à 500 m
  • Répétitivité : 10 à 35 jours

Couverture :

  • Zone : Global
  • Période : 1992 à présent

Format

L’utilisateur a accès à la visualisation des séries temporelles ainsi qu’aux valeurs numériques et erreurs associées. Les données sont fournies dans un format texte aisément exploitable. Le contenu des séries temporelles est décrit dans le manuel utilisateur des produits accessible dans l’onglet Liens.

Licence

Citation à rappeler pour toute utilisation des données :

pour les fleuves :

pour les lacs

Licence au format pdf français et anglais

Documentation utile